Investissement locatif : comment choisir son bien immobilier ?

Il n’est jamais trop tard pour penser à son avenir. Vous envisagez d’investir dans la pierre ? C’est une bonne décision. En plus de vous constituer un patrimoine durable, vous pouvez percevoir des revenus complémentaires à chaque fin du mois en optant pour l’investissement locatif. Mais quelles sont les erreurs à ne pas commettre ? Que faire pour bien choisir son logement locatif ?

Comment préparer le projet pour un investissement ciblé ?

L’acquisition d’un bien immobilier requiert un grand investissement. Ainsi, il ne faut pas se précipiter. C’est la règle numéro 1. Tout doit être bien étudié dès le départ afin d’éviter les mauvaises surprises. Pour commencer, fixez-vous un objectif :

  • qui sont vos cibles : étudiants ? Personnes âgées ? Jeunes célibataires, couples ? La réponse vous permettra de définir le type de bien immobilier le plus approprié et la zone idéale
  • par quel moyen financer le projet ? Vous avez déjà épargné une somme plus ou moins importante ou vous voulez souscrire un crédit immobilier ?
  • quel type de location, nue ou meublée ?
  • quelle fiscalité ? Quelles sont les démarches à suivre pour bénéficier d’une réduction fiscale ?
  • qui se chargera de la gestion locative ? Vous voulez engager un expert ou avez-vous le temps de le faire vous-même ?

Quels sont les critères de choix ?

Au moment de la recherche, ayez en tête que la résidence doit plaire aux locataires. Exit alors les coups de cœur. Primo, préférez les quartiers agréables à vivre, bien desservis et près des commerces. Pour espérer obtenir un loyer plus intéressant et une plus-value en cas de revente, achetez une maison située dans une ville dynamique.

Secundo, la plupart des locataires préfèrent les petits espaces. Pour un premier investissement, ils feront très bien l’affaire. Mais si vous ciblez une famille, il vaudrait mieux se tourner vers les 3 ou 4 pièces. Tertio, vous avez deux alternatives : le neuf et l’ancien ! Le premier vous coûtera 30% plus cher que le second, mais il sera plus facile à louer. De plus, le bien est garanti au moins pendant 10 ans. Néanmoins, côté rentabilité, c’est l’ancien qui remporte le prix. Ultimo, réalisez plusieurs visites avant de vous décider. N’hésitez pas à visiter 3 ou 4 fois le même appartement si vous n’êtes pas convaincu et vérifiez les moindres détails qui pourraient nécessiter de gros travaux, donc des dépenses supplémentaires. Ensuite, négociez. Si vous savez vous y prendre, vous pouvez obtenir une remise pouvant aller jusqu’à 20%.

More from Sandrine Tornard

Quels sont les différents types de mandats de vente en immobilier ?

Le mandat de vente est une sorte de contrat signé par le...
Read More