Tout ce qu’il faut savoir sur les travaux immobiliers

Vu l’ampleur de l’ambition du projet, construire une maison induit beaucoup de préparations. Les étapes restent floues jusqu’à l’aboutissement effectif des travaux.

Les préparations pré-travaux

Un budget adéquat doit avant tout être prêt avec une marge de 10 à 15 % pour les imprévus. L’emplacement de votre immobilier devra également être préparé. La distance par rapport à la ville, aux institutions stratégiques utiles à votre quotidien : écoles, bureaux, hôpitaux. D’autres critères comme la hauteur de votre urbanisme et sa couleur risquent également d’être soumis aux lois de l’urbanisme. Les effets de l’environnement sur le terrain doivent également être anticipés. Observez-le en temps de pluie, durant les temps enneigés et repérez les zones argileuses. Ces facteurs concourent aussi à l’évaluation de votre bien pour de futures reventes. Dans vos comptes, comptabilisez également les dépenses pour l’assainissement et la viabilisation du terrain. Ces opérations coûtent relativement cher. Un permis de construire devra également être acquis avant de commencer les travaux effectifs. Mais il ne sera effectif qu’après la signature des deux parties.

Le déroulement des travaux

L’adoption d’un utilitaire de construction de maison reste primordiale avant d’entamer les travaux effectifs. Prévoyez avant tout d’illustrer vos choix qui comprennent le nombre de toilettes, le nombre de niveaux de la future maison, la forme des fenêtres, etc. Ajustez maintenant votre budget à ces préférences. Durant toute la préparation, il vaut mieux garder en tête que la maison bâtie sera sujette aux divers changements de votre vie. Projetez-la ainsi dans vos projets sociaux comme l’augmentation des nombres d’enfants, votre promotion au travail qui exigera plus d’espace pour le séjour, etc. Les professionnels qui auront en charge d’entreprendre la construction et les travaux incluent l’architecte qui s’occupera de l’esthétique de l’immobilier, le constructeur qui éperonnera les travaux et les choix à votre place et un maître d’œuvre qui vous aidera dans toute la coordination de tous les travaux. Votre collaboration devra être régie par un contrat. Le déroulement de ce dernier s’accompagne de réunions régulières pour le contrôle de l’avancement des travaux et la recherche de solutions si jamais il y a des problèmes qui surviennent en cours de route. Le recours aux services d’un expert reste également recommandé pour débusquer les détails et les imperfections que vous risquez de ne pas voir. Des réserves peuvent alors être émises à ce sujet. Jusqu’à la levée de cette réserve, une retenue de 5% du prix peut s’appliquer. Mais venir seul pour la vérification du déroulement du projet reste aussi faisable dans la mesure où vous avez le bon œil. Effectuez alors des tests presque anodins qui ne sont pas moins insignifiants comme le test des prises, celui de l’accessibilité du garage, etc.

Written By
More from Mathilde Maret

Comment réussir son investissement locatif ?

L’investissement dans l’immobilier locatif permet l’achat d’un logement pour le louer afin...
Read More