Quelques facteurs influençant le marché immobilier

Réaliser un investissement n’est pas toujours évident. Ce qui l’est moins encore, c’est de savoir si l’opération sera bénéfique, ou au contraire représente une perte. Que ce soit pour l’achat d’une maison, la location ou l’investissement dans l’immobilier locatif, il est nécessaire de connaître deux des points qui touchent le marché immobilier au point de modifier les tendances de prix.

Impact du taux sur le marché immobilier

Le prix évolue en fonction du taux de crédit immobilier. Si les taux sont frappés par une hausse, les prix diminuent de manière accélérée. Dans le cas contraire, si les taux baissent, les prix augmentent considérablement. Et bien entendu, une situation de taux stationnaire stabilise généralement les prix.

Pour un acquéreur, le meilleur contexte d’achat est, par conséquent, une hausse des taux d’intérêt. En revanche, ce contexte n’est pas profitable aux vendeurs ou aux investisseurs souhaitant réaliser une plus-value. La plus-value est le bénéfice réalisé lors d’une opération de revente. Après avoir acheté un bien, des travaux de rénovation y sont effectués. Ce bien va ensuite être revendu afin d’obtenir une plus-value. Ainsi, une hausse des taux engendrant une baisse des prix jouerait le rôle de « bloqueur de la revente ». Le vendeur aura beaucoup de difficultés à revendre son bien au prix qu’il aurait souhaité. Le risque de réaliser une moins-value est très probable. C’est pourquoi il faut prendre connaissance de votre marché immobilier local avant de conclure un projet quelconque.

Selon les statistiques sur les taux des crédits immobiliers fournies par l’Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels, la tendance des taux est en baisse durant ces dernières années. Cette tendance est prévue d’être maintenue, avec de légères fluctuations à la hausse.

Impact de la population sur le marché immobilier

Jacques Friggit a prouvé que l’âge des personnes responsables des ménages a un impact sur les quantités respectives de la vente et de l’achat sur le marché immobilier. En gros, dans une population jeune (20 à 40 ans), le pourcentage d’achat est élevé, tandis que dans une population d’âge avancé (50 à 70 ans), c’est le pourcentage de la vente qui prend le dessus. Les ventes connaissent également un pic au décès des personnes âgées.

La différence entre le nombre d’acheteurs et de vendeurs a une grande influence sur le marché immobilier. Et pour cause, elle traduit la relation entre l’offre et la demande. Lorsque les offres sont plus nombreuses que les demandes, les prix ont une propension à augmenter. Dans la situation inverse, les offres étant plus rares par rapport aux demandes, les prix vont baisser suite à une compétition entre les vendeurs.

Avant de procéder à un achat ou une vente, il est substantiel de connaître ce point.

Written By
More from Mathilde Maret

Vendre sa maison rapidement en quelques étapes

Pour que la vente de son bien immobilier se déroule dans les...
Read More