Nos conseils pour calculer votre taux d’endettement !

Vous souhaitez souscrire un crédit bancaire mais pour cela vous voulez en savoir plus sur votre capacité d’endettement. Pour vous aider dans ce calcul, nous avons fait des recherches afin de vous donner le maximum d’informations dans cet article qui nous l’espérons vous sera d’une très grande utilité. Sachez que pour octroyer un crédit bancaire, tout organisme de prêt prend en compte deux facteurs : à savoir le taux d’endettement et le reste à vivre comme vous allez le découvrir dans la suite de cet article.

Qu’est-ce que le taux d’endettement ?

On désigne par taux d’endettement l’ensemble de vos charges stables et régulières par rapport à l’ensemble de vos revenus. Pour le calcul du taux d’endettement, les revenus pris en compte sont : salaire net, bénéfices industriels et commerciaux, pensions de retraite, pensions alimentaire, loyers perçus, allocations familiales, et bien d’autres sources de revenus stables et récurrentes. Ne sont pas pris en compte les primes exceptionnels ou encore les dividendes d’action pour déterminer le taux d’endettement. Sachez qu’il est possible d’évaluer sa capacité d’endettement avec un calculateur en ligne.

Pour ce qui est des charges prises en compte dans le calcul du taux d’endettement, on peut citer : les crédits en cours de remboursement, les pensions et rentes versées, les mensualités prévisionnelles du crédit en attente d’obtention et bien plus encore. D’une manière générale, les banques et autres organismes de crédit acceptent que toute personne souhaitant souscrire un crédit ait un taux d’endettement de l’ordre de 33%.

Le reste à vivre : qu’est-ce que c’est ?

Comme son nom l’indique, le reste à vivre est l’argent qui reste en possession d’un foyer après le paiement de toutes les charges fixes. Le calcul du reste à vivre se fait en déduisant de vos revenus l’ensemble de vos charges prises en compte dans le calcul du taux d’endettement. Pour une meilleure visibilité, le reste à vivre doit être calculé sur les revenus d’une année car certaines charges ne sont pas mensuelles contrairement au paiement de votre location.

Written By
More from Mathilde Maret

La loi Carrez en immobilier

La loi Carrez concerne les appartements, ou les habitations en copropriété horizontale....
Read More