Immobilier : pourquoi investir aux États-Unis ?

Investir aux États-Unis présente de nombreux avantages :

La variété du marché immobilier américain : si vous envisagez d’investir aux USA vous avez l’opportunité de choisir entre 133 millions, dans une fourchette de prix allant de 10 000 à plusieurs dizaines de millions de dollars. Après tout, tout est juste une question de choix et de budget sur usa-immo.com par exemple.

La transparence des prix : aux USA, nombreux sont les sites d’immobilier spécialisés qui donnent des estimations objectives et indépendantes des biens sur le marché. Ce dernier est donc bien transparent et encadré. L’évaluation des maisons se fait en fonction de critères précis et cela laisse ainsi peu de place aux prix fantaisistes.

La protection du propriétaire : pour investir aux États-Unis non seulement tout propriétaire bénéficie d’un statut plus favorable que son homologue français, mais la loi garantit aussi pleinement le droit de propriété et les prérogatives qui lui sont attachées.

Comment choisir les villes où investir aux USA ?

  • Le climat : souvent, les gens préfèrent un endroit bien sec et ensoleillé et c’est un choix très sage. Les constructeurs aussi choisissent ce genre d’endroit, car cet environnement n’abîme pas trop rapidement les maisons contrairement au taux de précipitations élevé où la neige 8,5 mois sur 12.
  • Le dynamisme économique : quand on choisit d’invertir aux USA ou ailleurs, le but est de toujours maximiser l’investissement. Pour ce faire, il devient important de choisir une ville possédant une activité économique importante et diversifiée et un flux migratoire régulier. Que ce soit pour louer ou revendre, les gens veulent souvent vivre dans une ville qui a des infrastructures modernes, un tissu économique dynamique et en croissance, une politique de sécurité efficace, et surtout ils veulent payer un montant raisonnable d’impôt.
  • La demande locative : la constance de la demande locative est un autre signe d’une ville dynamique. Là où tout le monde cherche un logement, il est normal qu’un grand nombre de personnes n’ait pas accès à la propriété. Le marché de la location est donc le seul qui leur est ouvert. Toutefois, si les prix de l’immobilier sont trop élevés, l’investissement locatif va sans être peu rentable. Il faut donc trouver des villes où les prix sont abordables si vous allez investir dans le locatif.

Propriétaires immobiliers étrangers aux États-Unis : les implications fiscales

Investir aux États-Unis en achetant une propriété à titre individuel sans planning au préalable c’est s’exposer aux pièges de la fiscalité américaine. Si l’investisseur étranger décide dans ce cas précis de faire don de son bien, après un abattement de 14.000 dollars, le don sera soumis à un impôt sur la donation de l’ordre de 40%. En cas de décès, l’investisseur étranger sera aussi soumis à un impôt sur la succession de l’ordre de 40% sur la valeur marchande du bien en question, après un abattement maximum de 60,000 dollars.

Si l’investisseur étranger va vendre son bien immobilier, il devra faire face aux règles de FIRPTA qui exigent que 10% du prix de vente d’une propriété aux États-Unis soient retenus par l’acheteur puis versés aux autorités fiscales à moins que certaines conditions soient réunies. En revanche, si le bien immobilier est mis en location, les loyers bruts seront soumis à des retenues d’impôts à la source de 30%. Cependant, il peut faire une demande pour que les loyers « nets » soient imposables à un taux progressif maximum de 39.6%. Aux États-Unis, pour faire vos déclarations, vous pouvez faire appel à un comptable agrée et certifié auprès de l’IRS.

Written By
More from Ines Solange

Les spécificités du marché de l’immobilier en France

Comme tous les autres pays du monde entier, en France, le marché...
Read More